Le chant klapa

Le chant klapa

Vous pouvez être sûrs qu’après avoir entendu pour la première fois une klapa, un chœur dalmate traditionnel en live, notamment dans une ambiance autochtone, que ce soit une petite rue ou une place, vous tomberez amoureux de cette expression musicale à ses premiers tons. À la différence des autres chants traditionnels, le chant klapa constitue un véritable plaisir pour les spectateurs en raison de son expression homophonique / équilatéral en chœur, si bien qu’il n’est pas étonnant que les klapas se rassemblaient souvent pour, par leur chant, attirer les jeunes filles à leur fenêtre. Rares sont les beautés qui ont su résister au chant des klapas, ce chant a capella ne s’appuyant pas sur des tons puissants ou des rythmes rapides, mais plutôt sur un chant harmonieux qui ne laisse personne indifférent.

 

Le chant klapa tire ses origines du cercle culturel méditerranéen, des petites cités situées le long de la mer et des îles, ou les membres des klapas se réunissaient et, à défaut de disposer des gadgets modernes et d’internet, chantaient avec leurs amis, principalement sans instrument. Généralement, le chant est entamé par une voix, qui est ensuite accompagné des autres voix ; bien qu’il soit parfois difficile de comprendre les mots des chants des klapas, il suffit de s’abandonner à la chanson qui, en raison de sa douceur, semble transporter par les vagues, pour se relaxer complètement. Les chants des klapas traitent principalement de l’amour, mais également d’un mode de vie aujourd’hui complétement oublié, en exprimant des sentiments nobles et célébrant les valeurs authentiques des générations passées.

 

Autrefois chant réservé aux hommes, le chant des klapas est aujourd’hui plus ouvert, si bien qu’il n’est pas rare d’entendre des klapas féminines ou mixtes affronter des klapas masculines et remporter la victoire. La grande popularité de ces chants est promue en Croatie mais également à l’étranger par les klapas accompagnées d’instruments et d’une scénographie moderne, qui, bien que dérogeant à la tradition, remplissent les stades et les salles et occupent les premières places des classements. Dès lors, si vous entendez au passage une klapa en concert ou visitez le plus grand et le plus ancien festival des klapas d’Omiš, efforcez-vous de profiter de chaque ton et de ressentir leur beauté, observez les visages touchés autour de vous : vous comprendrez alors pourquoi les Dalmates ne renoncent pas à leur chanson.