«Ražanj» (broche)

«Ražanj» (broche)

Bien que la grille soit la plus utilisée dans la cuisine sur braises, la broche est également utilisée pour la préparation de plats tr s variés : des petites broches pour la volaille aux broches énormes pour les veaux. Elle est utilisée dans toutes les régions croates. Les restaurants situés pr s des autoroutes mettent en valeur l’attractivité des broches, qui créent une ambiance conviviale et attirent les clients comme des panneaux publicitaires. Ces broches portent le plus souvent les cochons de lait et les agneaux, parfois les chevreaux. La cuisson à la broche fait partie des méthodes culinaires anciennes, importées en Croatie de l’Orient. Autrefois, seuls les grands animaux, ayant atteint le poids maximum, tournaient sur la broche, tandis que les jeunes animaux n’étaient pas rôtis à la broche à cause de la pénurie de viande. Les traces de ces coutumes sont visibles en Croatie dans la cuisson des bœufs à la broche, à l’occasion des fêtes populaires.

 

La partie centrale de la Slavonie est réputée pour ses maîtres cuisiniers qui préparent le veau rôti à la broche. Mais les paysans des grands villages slavons, comme Gundinci, préf rent la génisse rôtie à la broche au rôti de veau, car ils savent bien que la viande de génisse est plus succulente. Le feu doux et la viande de qualité sont la clé d’une cuisson à la broche réussie. Les condiments ne sont presque pas utilisés, la qualité et la saveur de la viande elle-même étant au premier plan. La viande est rôtie lentement, suivant le rythme lent et régulier de la broche qui tourne. Un grand savoir-faire est nécessaire pour saler la viande et la frotter d’huile, de graisse fondue, parfois de jus de cuisson, de vin ou de bi re durant la cuisson.